Blé récolte 2020

5 J'aime

Tous ceux qui ont vendu/couvert le haut à 190-192 vont pouvoir profiter de la baisse pour viser des calls.

Pas seulement eux d’ailleurs, puisque tous les ans

MEILLEURES VENTES = VENTES + CALLS :slight_smile:
Ventes = Résistances
Calls = Supports

9 J'aime

Et justement les calls sur support explosent… X2 X3 X4…

En haut le marché se retourne pendant que tout le monde rêve du ciel, et que les payants fanfaronnent et font acheter des calls. :upside_down_face:
En bas le marché se retourne quand tout le monde panique et que les payants font vendre. :upside_down_face:

C’est un mouvement perpétuel et disons éternel !
Le marché c’est avant tout la psychologie humaine, et c’est assez basique et moutonnier en finance.

5 J'aime

Depuis les zones de résistance 190-200 qui nous ont permis de vendre/couvrir,
le blé et le wheat ont fait toutes les corrections techniques qu’il fallait, les ETE, les double tops, les vagues de correction, les retours sur supports.
Retour sur les zones support majeur. Comme les fois précédentes et malgré la crise, le marché a acheté / racheté / encaissé sur les supports.

En plus de l’effet support majeur, qu’on connait régulièrement, il y a toujours le risque de rebond brutal après une chute irrationnelle et universelle. J’ai dû en parler dans le sujet bourse je crois.

A moyen terme le mouvement restera donc positif au-dessus de 175 BLE et 500 WHEAT.
Les seuils mini à tenir étant toujours 170 BLE et 450 WHEAT.

A court terme surveillance 185-190 et 550.

Graph ajouté en complément à la mi-journée

image

5 J'aime

Vue très longue avec le contrat continu, en mensuel
Comme je l’ai dit depuis des mois, pour 2020 le marché reste très ouvert.
La méthode gagante est inchangée : vendre les résistances majeures + calls sur supports majeurs.
Surtout pas l’inverse… :upside_down_face:

(pour les pompeurs vendeurs de discours, c’est 1000 € le graph, vous pouvez les verser sur la cagnotte VENDRESONBLE) :sweat_smile:

Note sur le court terme
Toutes les échéances rebondissent depuis 175, mais il y a un effet supplémentaire de rachat sur l’échéance rapprochée. C’est à la fois la demande de nourriture à court terme, et des rachats techniques avec la dernière échéance récolte 2019 en matif.

7 J'aime

merci pour la cagnotte manu!

2 J'aime

Le train du marché est la rapproché en locomotive et les suivantes en wagon;c’est tjrs(souvent) comme ça

4 J'aime

Dépend de la période de l’année vis à la vis de la récolte, de l’échéance concernée, du temps restant à l’échéance, d’un marché haussier ou baissier, de la proximité ou non de support/résistance majeurs, …

3 J'aime

STRATÉGIE GAGNANTE = VENTES + CALLS
Ventes sur résistance, Calls sur support.
Idem tous les ans, toutes cultures matif.

VENTES 190 + CALLS 175 = VENTES 205
VENTES 220 + CALLS 175 = VENTES 265… nous verrons :slight_smile:

6 J'aime

Ne pas perdre de vue que la Russie a semé + de blé d’hiver qui sont dans de très bonnes conditions, les semis de blé de printemps réalisés également dans de bonnes conditions et un rouble dévalué. Perspective d’emblavement de mais Ukrainien et US en hausse. Même si il est encore tôt, potentiel très bon à venir. L’Algérie a testé un lot de blé Russe et une nouvelle fois, satisfait de la qualité. La crise actuelle plonge ce pays, comme d’autre, dans une situation financière périlleuse. La question n’est pas de savoir si l’Algérie, très gros client du blé français, achètera un jour du blé russe car la réponse est oui mais quand, La matif permet actuellement de se couvrir à de bons niveaux tout en restant sensibilisé à une possible hausse (call). La récolte Française sera très moyenne mais c’est vers l’est qu’il faut regarder.

6 J'aime

Mais y aura t il des dégâts suite au gelée tardif -6 sur des blés bien avancés ?

5 J'aime

Avec un pétrole au plus bas, la Russie va avoir un gros problème de ressources, elle pourra être tenté de vendre pour retrouver des liquidités mais en même temps le pouvoir d’achat de sa population va baisser, la Russie devra peut-être contenir les exportations pour éviter que les prix intérieurs n’augmentent . En Ukraine, son économie n’est pas fleurissante non plus
De plus le déficit hydrique se confirme de jour en jour,je pense que l’on va avoir beaucoup de volatilité en fonction des annonces

6 J'aime

C’est pour çà qu’on peut discourir sans fin sur les fondamentaux, et certains payants, qui n’ont jamais rien gagné en réel sur un marché financier, se mettent à pondre des blablas pour faire monter des mayonnaises, appâter le chaland et ainsi faire payer quelques rares adeptes.

C’est donc pour çà que je reste concentré sur l’essentiel

STRATÉGIE GAGNANTE = VENTES SUR RESISTANCES + ACHATS SUR SUPPORTS

Ça fonctionne tous les ans, et là on réussit et on gagne. En réel.
Concrètement, pas en rêves avec un gourou qui vous joue un nouvel air de violon chaque matin. :upside_down_face:

9 J'aime

Je ne pense pas que l’on va passer la résistance des 190 matif avant la moisson mais je ne vois pas comment les cours du blé peuvent s’envoler avec une bourse en cacahouette et du pétrole à 20 dollars .Si on perce les 175 on irait bien sur les 160 et 320 colza .Pour les calls le moi de juin me parait plus propice et perso je ne suis pas très optimiste pour l’économie en temps de guerre. Tres réservé sur l’achat de call cet année.

1 J'aime

Déjà fait
VENTES 190 + CALLS 175 = VENTES 205

Il faut prendre les bons plans que le marché nous offre et que l’on détecte ici.
D’ailleurs vous avez été un certain nombre à vendre/couvrir 190 en blé et 390 en colza.
Les sommets actuels de la 2020.

On ne peut pas tout prendre à tout moment mais ce qui est certain et qui fait gagner c’est
VENTES RÉSISTANCES + ACHATS SUPPORTS

Calls pris en bas. Une partie encaissée. Une partie conservée.

3 J'aime

Les consommateurs se jettent sur les pâtes le pain la farine, les états font discrètement des stocks stratégiques et fermes les frontières ,le blé va flamber.manque plus que le sec continue en Russie et et noire

3 J'aime

Le cours du riz est également orienté plein Nord,c’est le retour à des aliments de base

2 J'aime

BLE / WHEAT

Sauf si c’est la fin du monde je suis toujours acheteur sur
450-500 WHEAT
170-175 BLE (éventuellement un peu en dessous de 170 dans les phases où l’euro remonte)

4 J'aime

En Bretagne le blé s’annonce catastrophique entre 30 qx et 85qx, avec une moyenne peut-être à 60 qx. Avec l’excès d’eau de l’hiver et du printemps, l’enracinement n’est pas bon, et la culture souffre déjà du déficit hydrique de surface

7 J'aime

Est ce que tu penses qu’il faut se couvrir pour la récolte 21?la récession et le covid la bourse le pétrole à 20 dollars rien de bons

2 J'aime