Les coops sont elles toujours au service des agris?

Êtes-vous au courant ?

In vivo et Soufflet vont fusionner …

Cela représente 10 milliards de chiffre d’affaires par an !

Qu’en pensez-vous ? Pour les agriculteurs français ? Pour vous ?

1 J'aime

Bonne question dont on connaîtra la réponse une fois les éléments actés :man_shrugging:

Perso, je trouve un grand décalage entre les aspirations des consommateurs et ce qui se passe dans la réalité.

On nous bassine avec l’agri locale, bio, la vente directe, etc dans les médias.

Je n’ai rien contre cette opération. Mais je m’interroge !

C’est un lobby énorme. Après, cette opération est peut-être nécessaire pour que l’agri française parvienne à se battre à l’international.

Et pourtant …

Hier fierté nationale, l’agroalimentaire recule dans notre Pays.

Les L214 and co devraient content ?

La balance commerciale agricole de la france sera déficitaire en 2022 ou 2023.

Les importantions agricoles ont plus que doublé depuis 20 ans.

Et ce qui rentre sur notre territoire ? Ben c’est surement de la daube !

Notre agriculture est reconnue comme une des plus clean au monde.

Les écolos et les antispécistes se trompent de cible !

Mais c’est plus facile de s’attaquer à un petit agri perdu au milieu des champs.

Enfin, à mon petit niveau , difficile d’agir.

Il vaut mieux se concentrer sur ce qu’on a à faire.

6 J'aime

Bonjour,
Ce que je pense de l 'absorption de soufflet, c 'est que maintenant chaque grain exporté passera dans un silo portuaire appartenant aux coopératives.Le résultat risque de compliquer la commercialisation des petits négoces ,qui devront augmenter un peu leurs bases.Tous les agris qui avaient repris leur autonomie de stockage vis a vis des grosses coops pour echapper a leurs grosses bases se font une nouvelle fois rattrapper par la concentration. il faudra attendre la décision de la loi anticoncurrence, mais ca se resserre une nouvelle fois.

9 J'aime

oui ça me fait un peu penser aux coop d’état comme en Australie

3 J'aime

Enfin il faut savoir qu’ils travaillaient déjà ensemble pour une partie des activités de ventes alors dire que tout va basculer je ne suis pas sûr, après pour les petits négoces ils auront toujours leurs marchés intérieurs européens ou ils peuvent faire du direct camion🤷‍♂️

4 J'aime

Ce qu’il faut voir c’est que Soufflet était une boîte carrée et quand Michel ou Jean Michel avaient parlé, les cadres et la boutique filaient.
InVivo c’est 192 coops avec un conseil d’administration constitués de présidents de coop. Et généralement , autour de la table de la coop, ça finit toujours en guerre d’egos. ( House of cards )
Je pense qu’il va y avoir du jeu dans le manche et que les couillons qui paieront la note sont toujours les mêmes.

7 J'aime

les coops sont elles tjr au service des agris?
Ma réponse est non(et même jamais) et depuis longtemps.
Ce n’est que mon avis

5 J'aime

Soufflet n’a pas toujours était un modèle vis à vis de ses clients :sweat_smile: enfin fin pas mieux que les coops :joy:

oui c est vrai. coop ou negoce en fait il faut savoir maitriser, dominer son interlocuteur.C’ est comme pour les marchés, et la je ne suis pas bon.A chacun de trouver l ‹ énergie d › évoluer, de de se former.

1 J'aime

Bon résumé.

2 J'aime

Ne pas oublier, enfin parait il, que les coop devenues de véritables multi nationales, appartiennent aux agris avec un conseil d’administration dont les membres ressemblent plus à des pots de fleurs que des dirigeants. En tant que client Soufflet, l’information a été donnée le 13 Janvier. L’important est d’avoir un maillage sur nos territoires permettant la concurrence et donc le choix.