Pétrole, GNR, Fuel


#41

PETROLE / CARBURANTS

Pétrole toujours en blocage contre la résistance indiquée 50-52 depuis des semaines, et des semaines.
Potentiel évident de hausse le jour où ça casse, mais ça n’a pas cassé depuis 2015, alors aucun investisseur/trader/paysan sensé n’a intérêt à anticiper !

Par contre très concrètement, en 2017 nous avons acheté/rempli à chaque fois en bas. $$$$$$$$$$$ :wink:
(soit 42-43 par 2 fois, puis 47 avant la dernière hausse) :sunglasses:


#42

PETROLE / CARBURANTS
On a acheté tous les points bas de 2017. :slight_smile:

On arrive aujourd’hui sur les points hauts depuis 2015 = zone de résistance importante.

HEBDO


#43

Le pétrole continue de monter… on a acheté au plus bas de l’année. :wink:
A chaque fois les points bas et les retournements ont été annoncés, et on a pu remplir… au plus bas. $$$ :slight_smile:

On mesure aussi l’importance d’avoir des capacités de stockage suffisantes.


#44

PETROLE / CARBURANTS
ON A ACHETE AU PLUS BAS DE L’ANNEE SUR VENDRESONBLE ! :sunglasses:

Le pétrole est sur les plus hauts de 2017 et l’euro a baissé, double effet haussier chez nous.
2 ACHATS EN BAS et 1 dernier ACHAT AVANT LA HAUSSE à 47 $. Live. :slight_smile:


#45

Secheur de mais,graphique a surveiller pour remplir les cuves pour 2018


#46


#47

Bonjour,

que peut on prendre pour se couvrir en gaz pour la saison 2018 ?

lots ? options ? quels stricke et échéance ??

merci !


#48

Merci pour ta question. J’ai fait un peu de recherche et il existe un contrat gaz européen accessible sur barchart : European Futures > Energies >Natural Gas : NF - ICE UK Natural Gas et non pas NG qui est le contrat U.S…
Apparemment les deux contrats ne sont absolument pas corrélés contrairement au blé, sucre, café ou cacao par exemple. C’est ainsi que NF vient de monter en flèche alors que NG est en chute libre. Par contre les vol EU sont très inférieurs aux vol U.S. Suivre NG comme je le fais(ais) n’a pas d’intérêt pour nous, sauf pour spéculer.
Qui dit contrat futures dit couverture, options etc.

Site interessant :https://www.platts.com/commodity/natural-gas?elqtrackid=7a8b6cd7b0b64836bd60662f05232ef3&elqaid=1600&elqat=2


#49

je te remercie vivement… :slight_smile:


#50

PETROLE
Le Père Noël lance une attaque haussière sur le haut du triangle / 58 $.
Décollage à suivre en clôtures et début janvier.

Pour 2017, on rappelle qu’on a pu remplir les cuves au plus bas de l’année, signal donné quand le pétrole cotait 42-43 puis 47… :slight_smile:
Pour 2018, on attendra repli / hausse de l’euro.


#51

Le signal indiqué a produit son effet, le baril a bondi à 62 $.
On pourrait maintenant consolider temporairement autour de 62-63, correspondant au plus haut de 2015.


#52

Le pétrole est effectivement rentré en consolidation autour de 62 $.

Les oléagineux et huiles font de même, et il est impératif qu’ils se relancent prochainement, sans quoi la récente hausse court terme n’aura été qu’un pullback dans la baisse moyen terme…

Un repère simple et inchangé pour faire la synthèse = tant que colza < 360(65), la baisse n’est pas inversée.


#53

Le pétrole s’est légèrement extrait de 62-63 $ mais il ne parvient pas à pousser beaucoup plus loin, et il se remet rapidement en consolidation, avec risque de correction plus prononcée à surveiller vu le contexte général.
Sous 62 $ la correction viendrait à s’accélérer.


#54

Le pétrole passe de consolidation à correction marquée. Sur rupture de support comme écrit au-dessus.
Quand cela aura assez baissé il finira par nous intéresser !
Je rappelle qu’en 2017 nous avons acheté tous les points bas de l’année : 42-43 deux fois et 47. Live. :wink: