Comment produire du blé à 120 €/T


#1

Et si les cours restaient sur ces niveaux encore quelques années.
Comment s’adapter?
Avec un blé prix départ à 150 €/T, il faut produire environ à 120 €/T pour être tranquille.
Avez vous des idées ou comment faites vous?


#2

Débat ultra large !

Pour ma part je vais essayer d’augmenter le prix de vente, avec futures et options.
On a vu depuis plusieurs campagnes comment booster son prix de colza jusqu’à 500, avec une stratégie de ventes + calls.
En blé la volatilité est plus faible, mais par exemple les calls sur Juin Juillet dernier ont été ressortis avec 100% de bénéfices.


#3

Je vais faire un peu d’humour, mais c’est sérieux
Si je produit du blé et que je le vends à 120Euros, j’aurais produit du blé à 120 Euros. J’ai bon?


#4

J’espère qu’on va oublier un peu ce sujet !

Sinon et hors diversification et ressources externes, la clé reste l’optimisation des ventes, notamment à travers le stockage et la gestion du marché, et la maîtrise des coûts des appros, plus une meca adaptée mais pas surabondante.

Cela reste bien évidemment utile quand le blé vaut plus cher !


#5

je parle en terme de charge et non de vente évidemment


#6

être capable de produire et de payer ses charges sur des bases moyennes basses du marché doit être un objectif à mon avis


#7

Bien sûr, mais comme tu ne l’avais pas précisé, j’en ai profité pour caser ma blague, sérieusement.


#8

vends moi toute ta récolte 2017 à 120 €/T et moi j’encaisserai la différence


#9

Négociez comme vous voulez, moi je vais vendre à 200 pas moins ! :grin:
Physique + Matif.

Idem colza 500.


#10

Tu nous paieras un coup quand ce sera fait manu :grin:


#11

C’est le travail de l’année, ventes = physique + matif.


#12

Encore du glypho pour 10 ans???


#13

et bien moi, je commence par acheter mes intrants phytos via des groupements (qui s’alimentent sur des importations hors france) = jusqu’à 40% d’économie (et c’est légal).

ensuite pour les engrais, j’essaye de me couvrir pour plusieurs années quand les prix sont faibles.

pour la mécanique, je n’ai pas de peinture qui brille sous le hangar. je suis en tcs, un peut de semis direct, et du strip till.

et je prie de temps en temps quand la météo n’est pas favorable…

et je remercie le bon dieu pour que ce petit jeu d’équilibriste tienne le plus longtemps possible.

à vous …


#14

Oui…

Nos coûts français risquent d’avoir du mal si le glypho disparait, et depuis plusieurs années/décennies c’est le paysan qui disparait, l’ajustement se fait comme çà.
Tendance baissière sans rebond…