Ble Récolte 2018


#204

Pour ma part je maintiens la stratégie que j’avais annoncée :

  • je garde les calls 180 DEC jusqu’aux news rendement à grande échelle, un nombre de calls supérieur aux ventes déjà faites
  • j’ai géré une autre partie de ces calls en aller/retour, un nombre également supérieur aux ventes

La hausse est valide tant que les prix sont > 180 MARS et 500 DEC.
Elle doit maintenant (courant Juillet) passer un cap supérieur en franchissant 195 MARS… sinon prudence, et dans ce cas motif d’encaisser une partie des calls.


#205


#206

Comment appréhendez vous actuellement les négociations US sur les échanges internationaux par rapport à la Chine notamment et les risques sur les MP (blé colza) ne risquons nous pas de rentrer en récession dans un proche avenir ?


#207

on regarde les prix et le volumes et puis c’est tout


#208

Salut à tous,
quand je lis que la production russe de blé est prévue en baisse de 20 millions de tonnes, ceci s’ajoutant aux différentes baisses de productions en Allemagne, Pologne… J’ai tendance à croire que le cours de notre blé va monter.
Je suis long entre autres de spreads haussiers à base de Call décembre comme des 185/200 ou 188/200 pour 2,5 Euros environ. Mini risque, gain maxi net de 10 à 12 Euros. Si ça grimpe plus haut (que 200) tant mieux pour les autres positions longues comme tout le blé de mon silo!
Trader


#209

Pour compléter le tableau du blé, la production chinoise serait en chute de 20%, et pour la Chine, 20% de la récolte 2017, ça fait 25 millions de tonnes!!!
China’s wheat output could drop as much as 20% this crop year after bad weather hit fields in major growing areas, likely boosting imports by the world’s top producer and consumer of the grain, traders and an analyst had estimated. Drought hit crops in parts of the key producing provinces of Shandong and Hebei during the growing stage, while heavy rains damaged crops during harvest in May and June in Henan and Anhui provinces.

Les provinces les plus grosses productrices de blé d’hiver sont justement, Henan, Shandong et Hebei.
Trader


#210

Je prends ma calculatrice et j’additionne :
20 + 25 = roulement de tambour… 45 millions de tonnes. Une paille ??? Non.

the trading arguments between Washington and Beijing means that U.S. exporters would probably be unable to capitalise on increased Chinese demand for wheat.


#211

Interesting.
La validation c’est franchissement de 195 MARS.


#212

À surveiller bien sûr, mais j’y crois enfin après des années de rien.


#213

Tiens, l’Allemagne aurait une récolte d’orge en baisse de 18% vs 2017
Et en blé qui a vraiment crevé de soif, ce sera combien? Et en Pologne? et au Royaume-Uni? et en Russie (Volgograd etc.)? et en France? baisse aussi, sans doute plus faible, mais baisse.
Et en Australie, on est pas parti pour exploser les records(!) mais on est encore loin de la récolte, c’est vrai.
Tout ça est très positif pour les cours de notre blé. En 2012, j’ai connu des shorts qui se sont pris 15 €uros de perte le temps du déjeuner sur 50 lots (qu’ils avaient vendus en couverture de collecte), ils ont fait la grimace! Merci la sécheresse sur les blés russes, et beaucoup d’analystes qui jouent du “pipeau” n’avait vu rien vu venir alors qu’il suffisait d’un peu de bon sens paysan et quelques observations météo pour au moins ne pas se mettre short.
Le WASDE (de l’USDA) c’est beau, mais ils sont quand même parfois à côté de la plaque car vu des bureaux et avec des colonnes de chiffres, il n’est pas facile d’appréhender la situation. Il n’y a que pour les USA qu’ils ont vraiment de bonnes infos avec un immense réseau de farmers.


#214

Bon démarrage de journée sur notre blé décembre avec un peu de volume!
ça fait toujours plaisir (aux longs), pourvu que ce soit enfin le grand départ motivé par les très grosses baisses de productions.


#215

Les calls 180 DÉC achetés 3-5 euros approchent 250% de bénéfices ça fait effectivement plaisir.

Après je veux pas être rabat joie mais il faudra un passage franc de 195 MARS pour vaincre la résistance.

Les objectifs restent inchangés sur franchissement
OBJECTIF 1 = 205-210
OBJECTIF 2 = 220-225


#216

ca sent le passage en force


#217

il faut absolument maintenir la clôture dans le vert et si possible faire un beau chandelier


#218

Les CALLS 180 DÉC à 290% de bénéfices ce soir.

On est à deux doigts de l’explosion haussière… reste à passer le cap 195 MARS.
(194.75 ce soir)


#219

Chapeau Manu ta stratégie était la bonne j’attendais la baisse conjoncturel des cours pendant la moisson pour prendre des calls.Je ne sais pas si il est encore tant d’en prendre maintenant ?


#220

Un peu de lecture; en résumé, en Europe, pour l’agriculture, c’est très très mauvais.

Du Royaume-Uni à la Lettonie en passant par l’Allemagne, le nord de l’Europe connaît une vague de chaleur et de sécheresse d’une longueur inhabituelle qui a provoqué de multiples incendies et l’inquiétude des agriculteurs quant aux récoltes à venir.

En Saxe-Anhalt, dans le centre de l’Allemagne, l’incendie le plus grave de ces 18 dernières années a eu lieu au début du mois dans une région boisée, détruisant quelque 80 hectares de forêt. L’ensemble des régions orientales ainsi qu’une partie du nord de l’Allemagne sont menacées par des départs d’incendie en raison de l’absence de pluie depuis des semaines.

Après la sécheresse de mai et juin, les agriculteurs, en particulier les producteurs de céréales du Brandebourg, Etat régional qui entoure Berlin, ont tiré la sonnette d’alarme, affirmant que la récolte de cette année serait inférieure de 20% à 50%.

Les services météorologiques prévoient des records de température vendredi qui pourraient atteindre, voire dépasser par endroit les 34°C et la vague de chaleur devrait se poursuivre dans les prochaines semaines.

En Pologne, ce sont quelque 91.000 exploitations agricoles - 1,5 million d’hectares de terres -, qui ont été frappées par une sécheresse printanière, selon le ministère de l’Agriculture. Décrivant des pertes “sans précédent”, Varsovie a demandé à l’UE une aide financière.

  • Eté record -

En Lettonie et Lituanie, les agriculteurs souffrent également d’une sécheresse prolongée, la pire depuis des décennies, selon les responsables locaux.

La Lettonie avait déclaré en juin un état de catastrophe nationale pour le secteur agricole, et a demandé à l’UE de verser des subventions aux agriculteurs avant la date prévue. Dans l’ouest du pays, un vaste incendie a entraîné mercredi l’évacuation d’un village, et les pompiers luttaient toujours vendredi pour contenir le feu.

Plus à l’ouest, une large partie de la Suède, comme ses voisins danois, sud-norvégien et nord-finlandais, connaît actuellement un épisode de fortes chaleurs qui n’est, selon les prévisions, pas près de s’arrêter.

“C’est la pire chose que j’aie jamais connue”, a dit à propos de la sécheresse Jacob Gustawson, un exploitant de 47 ans à Norrtälje (au nord de Stockholm).

Le manque de fourrage a déjà contraint certains agriculteurs suédois à envoyer plusieurs de leurs vaches à l’abattoir.

La vague de chaleur et la perspective d’un manque d’intempéries en août pourraient également peser sur la récolte de betteraves en Europe, source importante de sucre pour le marché mondial.

Dans l’ouest de l’Europe, le Royaume-Uni pourrait connaître un été record si les températures continuer de rester au-dessus de la moyenne, selon le Met Office, le service national de prévisions météorologiques.

Le pays n’a reçu que 47 mm de pluie entre le 1er juin et le 16 juillet, soit le début d’été le plus sec depuis que les précipitations ont commencé à être ainsi répertoriées, en 1961.


#221

Je peine à croire que la hausse actuelle des cours n’est que technique ou épidermique.
Je vous aurais alerté. Avis personnel, ce n’est pas du tout le moment de shorter le blé.
Depuis 2 jours, on a pris combien ? Et dans quel volume ? Toujours à mon avis, c’est loin d’être fini, mais ça n’engage que moi. Je suis hyper long en blé. Bon weekend. Trader


#222

J’ai toujours vu sur ce forum qu’une forte hausse avec des volumes important était signe d’un retournement de marché.
Je vais en vendre physiquement lundi, au moins ce qui n’a pas tenu dans mon stockage avant d’avoir des frais de dépôts chez les OS…


#223

@Rom89 tous les sommets et retournements de marché se sont faits avec une hausse des volumes, de la participation des opérateurs (y compris sur les forums !!).
Que ce soit cette année ou toutes les précédentes (on se rappelle 210 en 2014 et 2015 par exemple). A chaque fois.
On est sur la résistance 195 MARS il n’est pas aberrant de marquer un peu, mais tu seras vite renseigné en début de semaine de la réaction sur cette résistance importante.
Perso idem attentif avec les calls si on ne passait pas.

En cas de franchissement rapide le mouvement confirmera qu’il est clairement haussier et les objectifs suivants sont rappelés juste au-dessus.
Pour l’instant je suis plutôt dans cette optique de franchissement. On le saura vite.

Une percée haussière idéale se fait en bougie verte significative et avec des volumes.
Le retournement se fait avec une rouge (210 on ouvre fort dans le vert et dans l’euphorie puis on se replie jusqu’au soir) ou bien un gap ou bien une mèche.

@eric toujours préférable d’acheter les supports et c’est ce que nous avons indiqué puisque les calls 180 DÉC n’ont jamais été plus bas que le prix d’achat entre 3 et 5 euros.
Pour la suite il est possible d’en acheter sur franchissement de 195, avec un compte qui permet la revente. Ça reste évidemment moins confortable que d’acheter sur repli, comme récemment vers 185 (niveau dont on parlait dans le sujet options)
Ne pas acheter si on bloque sous la résistance.