Blé: actualités


#162

merci de respecter le thème de la file et non de tomber dans la critique inutile. On se concentre sur ce que l’on fait avant tout dans le but d’avancer


#163

Yes et la concentration a été maximale sur les ventes ces derniers temps ! :wink:


#164

Les marchés baissent depuis les ventes sur objectifs + sommets du 29/05, et spécialement le colza qui va retourner autour du niveau support 360 NOV.

Parallèlement l’euro s’est aussi retourné depuis les sommets du 29/05, ce qui renforce la consolidation.

Prochaine action possible = prise de calls dans cette correction, à mettre en face des ventes faites en haut (si on n’a pas déjà des calls pris plus bas, comme les 180 DEC 3-5 € en blé).

Car le potentiel d’aléas climatiques 2018 et donc de hausse/rebond n’est pas encore épuisé, nous ne sommes que début Juin.


#165

Mike tu as raison, seule l’action compte et fait avancer, et donc c’est ce qu’on fait ici toute l’année. :wink:

Les agris sont flattés quand on vient leur dire que le marché va monter, que les fusées vont finir par décoller, etc…
la réalité c’est qu’il faut savoir identifier quand il va monter mais aussi quand il va baisser, et quand il pourra rebondir.

C’est ce que nous faisons ici, au plus juste possible : A COMBIEN VENDRE, A COMBIEN ACHETER.

Avec une chose essentielle en plus et supérieure aux algos et vendeurs d’abonnements = l’expérience liée à la pratique du marché en réel toute l’année. :wink:


#166

Semaine prochaine chargée:WASDE+BCE+FED;la volatilité va reprendre;il faudra ouvrir l’oeil et le doigt sur la gachette


#167

Gachette peut être, mais logiquement ça concernera davantage les achats que les ventes.


#168

Donc à voir prise de positions sur puts si pic!


#169

Pic ventes couvertures c’était le 29/05. Sommet indiqué et vendu live.
A la rigueur sur la dernière poussée sous 190. Pas dans la baisse.
En colza pas d’autre fenêtre ventes puts depuis 29/05. Maintenant c’est la période calls qui arrive.

En blé on est parti en consolidation, pour dépenser des puts il faut attendre une autre vraie poussée.
Enfin ce n’est pas moi qui vais dépenser des puts dans la précipitation.
L’objectif 190-195 a été fait et annoncé d’avance. Loptomum des puts c’était sur l’atteinte de l’objectif. :wink:


#170

Quand je lis tes commentaires je comprends que tu ne croit pas à un autre objectif que les 190 euros.


#171

Eric j’attends d’abord une phase de consolidation.
Plutôt relativement à plat contrairement au colza, une consolidation type vague 4 d’Eliott.
Ensuite ça pourra sortir par le haut en vague 5, mais il faudra d’ici Juillet des news un peu plus sérieuses qui sortent des parcelles.

Les 200 sont déjà en portefeuille = bonne gestion.
Ventes 190 + Calls 180 = VENTES 200.
Partie des calls conservés jusqu’à Juillet avec les news moisson.


#172

Justement, je parlais de prendre des puts si remontée sur 190-195 :wink:


#173

Pas impossible mais pas forcément pour la semaine prochaine ? et surtout je préfère avoir déjà assuré le coup sur la réalisation de l’objectif. :slight_smile:


#174

Oui, je suis d’accord mais, comme tu l’as dit de nombreuses fois, UN des objectifs s’est réalisé donc il y a encore de la place pour de nouvelles hausses ou corrections…! Et le but est aussi d’aller de l’avant donc oui le top avait bien été annoncé et tapé mais maintenant qu’il est passé autant parler de ce qu’il peut arriver :wink:

Certains n’ont certainement pas saisi l’opportunité ou pas totalement (je me suis laissé une faible proportion de tonnage pour “jouer” à la hausse, qu’il monte ou qu’il descende je verrai bien!

La semaine prochaine sera surement la plus importante depuis un long moment en terme de volatilité, comme le dit Eric, la semaine prochaine il y aura la FED donc possible voir très probable hausse de taux donc renforcement du doll puis la BCE qui pourrait annoncer la fin de son QE -> les investisseurs seront alors soit rassurés et renforcement de l’EUR soit effrayé à cause du mauvais timing quant à l’Italie…!

Sachant que l’EUR/USD est un des principaux driver des cours, un fort impact est à prévoir sur la vol et donc nouvelle prise de position possible…!


#175

Nous verrons moi je n’attends pas grand chose de significatif avant les 1eres coupes.
Je peux me tromper mais 200 déjà assuré au cas où.


#176

Tu as certainement raison! Les premières coupes auront le plus gros impact sur les cours mais j’ai l’impression que la weather market est souvent plus pessimiste que la réalité, si les récoltes sont bonnes les prix vont chutter et inversement…!


#177

Oui l’excès de pessimisme cela arrive. Il faudra si besoin être réactif pour ceux qui n’ont rien fait.

Après moi je m’efforce d’agir quand l’opportunité est là et que le train est en gare. :wink:
Et je l’annonce d’avance + live… comme les calls en bas et les ventes quand ça monte sur objectif.


#178

Je suis bien d’accord avec toi :wink:

Tu as tout à fait raison! Et tes conseils sont très précieux! Je m’efforce simplement aussi de ne pas rester dans le passé mais déceler les tendances futures tout comme toi! :smiley:


#179

Le problème c’est : on fait comment quand on n’a pas vendu en haut sur objectif et que les cours partent sur la pente descendante ?
Et mettent 9, 12 ou 18 mois pour remonter… On connait bien çà en blé colza…

En pratique soit on craque quand les cours sont en bas, soit on attend coûte de coûte mais on n’a même pas la certitude de mieux vendre 12 mois plus tard. Sans parler de la trésorerie.


#180

ILLUSTRATION
BLE/COLZA = seulement 2 points hauts en 12 mois
Délai de 11 mois entre les deux points hauts en blé, et 7 mois en colza.

On subit cela depuis 2012 (reconstitution des stocks mondiaux), cela pourra changer mais en attendant il faut savoir PROFITER DE CHAQUE POINT HAUT.


#181

Les vendeurs de rêves, d’algos et autres choses inutiles… continuent leur Tour de France du Marketing…
pendant que nous nous avons VENDU LES SOMMETS.
Objectifs annoncés d’avance, + vendus en live. :slight_smile:

Seraient plus utile à la profession en dépensant leur énergie marketing à défendre le colza, comme l’a fait récemment M. Portier, ou le glyphosate, et plus globalement l’image de l’agriculture française.

Pour ce qui est d’optimiser les ventes, qu’ils laissent faire les vrais pros qui pratiquent le marché en réel toute l’année, depuis 20 ans et +. :wink:

QUAND ON VOIT LA CHUTE DU COLZA…