Blé: actualités


#1

Dans cette file, on peut diffuser toutes les infos glanées dans les médias, internet, etc


#2

un super article de fond sur les répercussions de la stratégie économique de trump. Ca risque de swinger ces prochaines années


#3

suis pas fan des fondamentaux mais ça déchire là! Qu’en penses tu @manu2b?


#4

Je vais lire Mike et te dirai.

Sinon le principe général c’est:
BIEN VENDRE = PEU DE NEWS !

Ce ne sont pas les news et les blablas quotidiens qui nous ont fait :

  • vendre du COLZA à 420
    acheter des calls à 340
  • proposer les couvertures BLE à partir de 195

Mais les tendances simples tirées des graphiques. :wink:

Les news importantes il y a en a seulement 1 ou 2 par an, comme la sécheresse Russe en 2010, le corn US en 2012.


#5

@manu2b et je dirai qu’ils faut savoir repérer celle qui va faire la diférence parmi toutes les autres…


#6

Clôtures hebdo, pas d’indications contraires à la hausse cette semaine, blé colza wheat soja.

Les rapports USDA de jeudi 12 ont généré une relance de la hausse en fin de semaine.
Celle-ci doit être confirmée la semaine prochaine par le franchissement des 1ères résistances qui sont devant nous (notamment 172 blé mars, 415+ colza mai pour commencer).


#7

Après ce lundi férié, Chicago ré ouvre en hausse en séance de nuit, surtout en soja. A confirmer en journée.

1- Cela va faire ouvrir directement le colza au-dessus du triangle de consolidation qui nous occupe depuis un mois et l’atteinte de 420 Février (ligne qui passe sur 415-416 Mai maintenant).
La tendance haussière de 6 mois se poursuit, y compris sur échéances récolte 2017.
Le canal haussier est très visuel et facile à tracer.

2- Le wheat étant plus mou on ne va pas encore s’extraire de 170-172 à l’ouverture, mais tant que le wheat est ferme on garde le potentiel d’attaquer cette résistance. A suivre sur la semaine.


#8

Pour le wheat il faut casser les 450 sur mai pour nous passer les 172?En colza sur nov 17 les 400 vont être dure à passer.Toujours aussi intéressant tes analyses de support.


#9

#10

#11

Eric, en blé tant que la dynamique du wheat est positive, le blé a le carburant pour franchir 172 et réaliser l’objectif court terme actuel : balançoire 162-172-182.
Tu as raison, 450 Mai est un bon repère à très court terme.

En colza récolte 2017 on a effectivement une résistance à surveiller autour de 400.
Perso je ne bouge pas et j’attends un prochain test haussier (le canal haussier reste en place), mais celui qui est plus prudent peut commencer à couvrir une partie de colza 2017 (ventes puis calls, puts ou futures éventuellement).


#12

Le fameux reportage sur la FNSEA. Pas vu mais ça remue les twittos…


#13


#14

http://www.wikiagri.fr/articles/la-contractualisation-pluriannuelle-entre-deux-etats-pour-contrer-la-volatilite-des-prix-du-ble/11970


#15

C’est ou cette photo vous pourriez la commenté?Merci


#16

#17

C’est l arrivée de donald trump au pouvoir accueilli par les farmer aux USA.


#18

#19

Vive la volatilité des prix. :slightly_smiling_face:

Tous ceux, dirigeants d’OPA, politiques… qui, contre les marchés, veulent ou vous promettent de réduire la volatilité sont des gens qui ne vivent pas de l’agriculture.

La seule réduction de la volatilité possible, c’est de stabiliser les prix… en bas.
Personne ne pourra réduire la volatilité des prix du blé et le stabiliser à 200 euros/tonnes.

C’est la volatilité des prix qui a permis au colza de passer de 340 à 420.
C’est la volatilité des prix qui a permis de prendre des calls et d’en tirer largement les bénéfices.
C’est la volatilité des prix qui nous ramènera à 200 euros en blé… pas les prix fixés à plat, et forcément bas, de manière soviétique.
C’est la volatilité des prix qui nous permettra de gagner avec le marché.

Alors quand je vois quelqu’un qui parle de réduire la volatilité des prix, je fuis ! :wink:


#20

100% d’accord Manu ! :grin: